En guise de préambule

Premières impressions au contact de Rennes-le-Château

 

Par Adama

 

 

 

Lorsque pour la première fois j'apercevais juché sur cette butte le village de Rennes-le-Château, je compris que quelque chose avait eu lieu ici, que le Razès gardait jalousement secret un passé très particulier. Aux alentours une géographie qui me faisait penser à un « mini-Utah » avec des canyons, des gorges, des montagnes aux formes étranges comme le Pech de Bugarach. D'innombrables ruines : château, maisons, anciens lieu d'habitation gallo-romains, atteste d'un très riche passé et d'une haute civilisation. Les citadelles du vertige sont aussi présentes pour certaines d'entre elles comme Peypertuse, dans le pays des Cathares. Je songeais que seul un Hercule Poirot serait capable de délier les liens de l'affaire de l'abbé Béranger Saunière ! Quels grands mystères sont donc ici ? Enfin le panneau routier qui indique le village de Rennes-le-Château ! Le cœur bat la chamade, nous voici enfin arrivé à la Jérusalem du Sud, appelée ainsi en raison du nombre très importants de touristes qui viennent du monde entier, visiter ce petit coin de l'Aude perdu et oublié… oublié ? non par l'impact qu'a sur les gens ce lieu. Magique, oui le terme « magique » revenait souvent en moi, ce lieu est très particulier, le temps semble s'être arrêté ici, s'il n'y avait pas les antennes de télévision parfois visible, où les voitures garées, rien ne permettrait de dire à quelle époque nous sommes en cet endroit intemporel. On pourrait s'attendre à voir surgir d'une ruelle l'abbé Saunière accompagné de sa fidèle Marie Dénarnaud.

 

Je côtoie beaucoup de traditions ésotériques, mais ici, quelque chose de différent, tout est symbole, j'ai l'impression d'être au centre d'un immense rébus voulu par l'Abbé Saunière, qui était un curé pas comme les autres, et qui avait une connaissance très importante au sens noble du terme.

 

 

Curieusement ce n'est pas Asmodée qui m'a surpris le plus, ce diable qui accueille les visiteurs dans l'église, sans doute déjà préparé par maintes lectures sur le sujet. L'église tout entière est comme un livre ouvert, plein de signes et de symboles, déjà ces couleurs pastelles, ces croix avec une fleur en son centre qui évoquent la Rose-Croix, sont-ce vraiment des Rose-Croix ? Quoi qu'il en soit, cela évoque bien cela malgré moi. Ce qui m'a le plus frappé c'est cette anomalie flagrante de Joseph et Marie tenant chacun un enfant ! Jésus ici n'est pas seul, il y en a deux ! Exactement comme sur la chaire du bon abbé, qui comporte deux Jésus montrant chacun une voie. Le message signifie-t-il qu'il y a deux voies ? ou alors qu'il y avait eu 2 enfants ? Un sentiment vient en moi qui me dit que le trésor de l'abbé Béranger Saunière n'est pas que monétaire, il semble bien recouvrir un trésor secret de nature spirituelle.

 

Autre chose qui interpelle le visiteur, l'église est dédicacée à Marie-Madeleine, sa statue se trouve dans l'église, avec à la main un récipient, qui ressemble à une figuration du Saint Graal, un autre message ? Décidément des auteurs à sensation comme Dan Brown n'ont rien inventé, tout est là, sous les yeux des visiteurs.

 

 

Dans le domaine de l'abbé Saunière, la tour de verre ou de cristal, ou encore appelée «orangerie », m'a profondément interpellée. J'ai trouvé cette construction profondément originale et aérienne. A l'intérieur, on a vraiment l'impression d'être au XIX e s., le paysage est sublime vue de cette tour de verre, qui fait penser à l'une de ces constructions que l'on peut trouver au détour d'un roman de Jules Verne.

 

Le sentiment de survoler la région se fait alors sentir, comme à l'intérieur de la nacelle métallique et de verre d'un de ces anciens dirigeables des années 1930. Et l'idée d'une orangerie ne vient pas de suite à l'idée. L'abbé Béranger Saunière avait fait de cet endroit un lieu pour élever des plantes exotiques, et des animaux. Pourtant, au vu de cette tour étrange, était-ce bien là sa première préoccupation pour la fonction de cette tour de verre ?

 

Un chemin de ronde qui est aussi une superbe terrasse donne sur les jardins de l'abbé, desservis par un somptueux double escalier ! C'est vraiment magnifique, l'impression d'un Eden en altitude, préservé des bruits, des pollutions, l'endroit est profondément inspirant, reposant et très propice à la méditation. J'ai rarement eu cette impression dans un jardin, pourtant des jardins, il y en a de très beaux, partout, mais ici, c'est différent, c'est autre chose, vous êtes dans un jardin avec un paysage à perte de vue, une sorte de nid d'aigle au cœur du Razès, cela procure un sentiment qu'il est difficile de dire avec des mots. C'est un domaine qui s'adapte véritablement à son milieu naturel, l'abbé Saunière l'appelait « la Colline Inspirée » oui c'est très inspiré en effet.

 

 

Le chemin de ronde-promenade donne sur la Tour Magdala, le plus célèbre emblème de Rennes-le-Château, et ici aussi, malgré son aspect néo-gothique, une impression de paix profonde. Cette tour de 3 étages servait de bibliothèque à Béranger Saunière, on entre dans cette tour par un sas de verre, encore du verre… Et là on entre dans une pièce des plus feutrée, reposante, agréable, avec des armoires de chêne massif qui avaient entreposés les livres rares et précieux de l'abbé Béranger Saunière, une cheminée est là. Des sièges de tissus moirés et anciens sont là. Tout est fait pour le calme et la lecture, c'est une bibliothèque digne du roman d'Umberto Ecco « le nom de la rose ». Mais ici nous sommes dans la réalité et non dans la fiction. L'endroit est aussi très spécial, les couleurs sont chaudes, on y est vraiment bien.

 

Dans la villa Bethania, ce qui m'a surpris, c'est la beauté et l'harmonie de la chapelle privée de l'abbé, qui est une splendeur. Là tout est fait pour la prière et la grandeur du Seigneur et le bien des fidèles. Je remarque tout de suite les couleurs, dont une dominante mauve…C'est un endroit magique au sens de bien être. C'est vraiment très spirituel et inspirant, c'est dans ma vie l'un des rare lieux que j'ai voir d'où se dégager une véritable paix et une ambiance réellement propice à la prière du cœur. Et dire que cette chapelle privée fut construite par l'abbé lorsqu'il fut suspendu en 1911 « a divinis » pendant plusieurs années, et ce de manière injuste.  Cette sanction ne lui retirait pas sa qualité de prêtre, mais lui interdisait de célébrer la Messe. Mais c'était mal connaître cet homme incroyable, que cela ne tienne, la justice des hommes même agissant soit-disant au nom de Dieu ne peut atteindre un cœur de la trempe de Saunière.

 

Il va donc édifier sa propre chapelle accolée à la villa Bethania ! Ce que l'Eglise n'avait pas prévue, c'est que les fidèles le suivraient aussi, par amitié et par fascination pour les sermons d'un homme hors du commun. Le nouveau curé ne trouvera personne à ses messes dans l'église de Rennes-le-Château ! C'est cela la force de caractère qui fait la trempe de certains individus, qui semblent bénéficier d'une grâce spéciale que personne ne peut atteindre.

 

Cette chapelle privée je vous encourage à la visiter, c'est un endroit, chaud et beau, très propice à la spiritualité, à la prière. Je comprenais aussi que Saunière était un magicien, un véritable maître des couleurs. Ces vitraux donnant des éclairages très reposants à l'endroit ne sont pas l'effet du hasard. D'ailleurs à certaines dates, dans la chapelle privée, des jeux de lumière se font voir, magnifiques.

 

Cet endroit est hors du commun, je ne pensais pas trouver cette perle ici, perdue dans l'Aude, mais pas si perdue que cela.

 

 

Je suis allé à Jérusalem, et j'ai vu des gens de toutes les nationalités, ce qui est normal pour la Terre trois fois sainte, mais ici, à Rennes-le-Château, en France ? pourquoi ? Des gens de toutes nationalités, de la même manière : des Russes, des Hollandais, des Anglais, des Suédois, des Américains, des Israéliens, des Japonais, des Chinois, Argentins, des Hindous ! Mais que font-ils tous ici dans ce lieu sacré non officiel… et même des Mormons, en effet, est passé ici voici 2 ans des Mormons américains qui étudiaient l'énigme de Rennes, et qui l'ont édité dans un livre publié en Utah « Dynasty of the Holy Grail »…

 

La France un pays impie comme on l'entend quelquefois ? Avec un tel site, pas si sur, la France pays d'un secret concernant la Bible, très probablement, Rennes-le-Château vous le cri tout le long de votre voyage, chaque pierre, chaque élément est là pour vous le dire. Ce lieu loin d'être une malédiction est une bénédiction, c'est le cœur secret et initiatique de quelque chose de très puissant et de magnifique, on peut le ressentir. Je comprends mieux pourquoi Henri Lincoln disait dans une émission qu'il avait donné dans les années 1980 sur ce lieu « Solis Sacerdotibus » ce qui peut se traduire par « réservé aux Initiés ». Quand en plus vous savez par des lectures sérieuses, que les services de renseignements de grandes puissances, sont discrètement présents sur les lieux, alors vous pouvez vous poser de bonnes questions… le secret est là, c'est clair comme l'eau de roche de la source étrange du cercle…près de Rennes-les-Bains.

 

Si vous n'avez jamais vu Rennes-le-Château et sa région, allez y, vous aurez accompli un véritable parcours initiatique sans le savoir ou en le sachant…

 

Solis Sacerdotibus

 

 

 

 

 

 

 ENGLISH VERSION

 

 

 

 

 

 

When for the first time I saw perched on this hillock the village of Rennes-the-Castle, I understood that something had taken place here, that Razès kept secret a very particular past jealously. In the neighbourhoods a geography which made me think of "minis-Utah" with canyons, throats, mountains with the strange forms like Pech de Bugarach.
Innumerable ruins: castle, houses, old place of dwelling Gallo-Roman, attests of very rich last and a high civilization. The citadels of the giddiness are also present for some of them like Peypertuse, in the country of Cathares.
 I thought that only a Hercules Poirot would be able to untie the bonds of the business of the abbot Béranger Saunière! Which great mysteries are thus here? Finally the road panel which indicates the village of Rennes-the-Castle! The is beating wildly, us finally arrived here at the Jerusalem of the South, thus called because of the number very important tourists who come from the whole world, to visit this small corner of the Aude lost and forgotten... forgotten? not by the impact which on people this place has.
Magic, yes the "magic" term often returned in me, this place is very particular, time seems to have stopped here, if there were not the sometimes visible aerials, where the parked cars, nothing would not make it possible to say to which time we are in this timeless place. One could expect to see emerging from a lane the Saunière abbot accompanied by his faithful Marie Dénarnaud.
I côtoie much of esoteric traditions, but here, something of different, all is symbol, I have the impression to be in the center of an immense rebus wanted by the Abbot Salt box, who was a priest not like the others, and which had a very important knowledge with the noble direction of the term.
Curiously it is not Asmodée which has surprised more me, this devil which accomodates the visitors in the church, undoubtedly already prepared by many readings on the subject. The very whole church is as an opened book, full with signs and symbols, already these colors pastel, these crosses with a flower in its center which evoke the Rosicrucian brotherhood, are really of the Rosicrucian brotherhood? At all events, that evokes that in spite of me well.
What struck me the most is this obvious anomaly of Joseph and Marie holding each one a child! Jesus here is not alone, there are two of them! Exactly as on the pulpit of the good abbot, who comprises two Jesus showing each one a way. Does the message mean that there are two ways? or whereas there had been 2 children?
A feeling comes in me which says to me that the treasure of the abbot Béranger Saunière is not that monetary, it seems well to cover a secret treasure of spiritual nature. Another thing which challenges the visitor, the church is dedicated to Marie-madeleine, her statue is in the church, with with the hand a container, who resembles a figuration of the Graal Saint, another message?
Definitely authors with feeling as Dan Brown did not invent anything, all is there, under the eyes of the visitors. In the field of the abbot Salt box, the tower of glass or crystal, or called "orangery", deeply challenged me. I found this construction deeply original and air. At the interior, there is really the impression to be to the XIX E S., the landscape is sublime sight of this tower of glass, which makes think of the one these constructions that one can find with the turning of a novel of Jules Verne.
The feeling to fly over the area is then felt, as inside the metal nacelle and of glass of one of these old airships of the years 1930. And the idea of an orangery does not come from following the idea. The abbot Béranger Saunière had made this place a place to raise exotic plants, and animals. However, within sight of this strange tower, was this well there its first concern for the function of this tower of glass? A covered way which is also a superb terrace gives on the gardens of the abbot, served by a sumptuous double staircase!
 It is really splendid, the impression of an Eden in altitude, preserved noises, pollution, the place is deeply inspiring, resting and very favourable with the meditation. I seldom had this impression in a garden, however of the gardens, there are the very beautiful ones, everywhere, but here, it is different, it is other thing, you are in a garden with a landscape as far as the eye can see, a kind of eyrie to the c?ur of Razès, that gets a feeling which it is difficult to say with words. It is a field which adapts truly to its natural environment, the Saunière abbot called yes it "the Hill Inspired" it is very inspired indeed.
 The way of round-walk gives on the Magdala Lathe, the most famous emblem of Rennes-the-Castle, and here also, in spite of its neo-gothic aspect, an impression of major peace. This tower of 3 stages was used as library in Béranger Saunière, one enters this tower by a hopper of glass, still of glass... And there one enters a part of the most felted, resting, pleasant, with cupboards of solid oak which had stored the rare and invaluable books of the abbot Béranger Saunière, a chimney is there. Moire and old fabric seats are there.
 All is made for calms and the reading, it is a library worthy of the novel of Umberto Ecco "the name of the pink". But here we are in reality and not in the fiction. The place is also very special, the colors are hot, one is there really well. In the Bethania villa, which has surprised me, it is the beauty and the harmony of the private vault of the abbot, who is a splendour. There all is made for the prayer and the size of the Lord and it many faithful. I immediately notice the colors, including one dominant mallow... It is a magic place within the meaning of good being. It is really very spiritual and inspiring, it is in my life one of rare the places that I have to see from where to release a true peace and an environment really favourable with the prayer from the . And statement which this private vault was built by the abbot when it was suspended in 1911 "has divinis" during several years, and this in an unjust way.
 This sanction did not withdraw its quality of priest to him, but prohibited to him to celebrate the Mass. But was to know little about this incredible man, whom that does not hold, the justice of the men even acting be-saying in the name of God cannot reach a c?ur hardening of Salt box. It thus will build its own vault joined with the Bethania villa! What the Church had not provided, it is that the faithful ones would also follow it, by friendship and fascination for the sermons of a man out of the commun run.
The new priest will not find anybody with his masses in the church of Rennes-the-Castle! It is that the force of character which makes the hardening of certain individuals, who seem to profit from a special grace that nobody can reach. This private vault I encourage you to visit it, it is a place, heat and beautiful, very favourable with spirituality, the prayer. I also included/understood that Saunière was a magician, a true Master of the colors.
 These stained glasses giving of lightings very resting to the place are not the result of the chance. Moreover on certain dates, in the private vault, of the plays of light show themselves, splendid. This place is out of the commun run, I did not think of finding this pearl, lost here in the Aude, but if not lost that that. I went to Jerusalem, and I saw people of all nationalities, which is normal for the holy Earth three times, but here, with Rennes-the-Castle, in France? why? People of all nationalities, same manner: Russians, of the Dutchmen, the English, the Swedes, Americans, Israelis, of the Japanese, the Chinese, Argentinian, Hindus! But what does all here in this nonofficial place crowned... and even of the Mormons, indeed, spent here here 2 years of the American Mormons who studied the enigma of Rennes, and which published it in a book published in Utah "Dynasty of the Holy Grail"...
Does France an impious country as one hear it sometimes? With such a site, not if on, France country of a secrecy concerning the Bible, most probably, Rennes-the-Castle you it cry all along your voyage, each stone, each element is there for you the statement. This place to be a curse far is a blessing, it is the c?ur secret and initiatory of something of very powerful and splendid, one can feel it. I include/understand better why Henri Lincoln said in an emission that it had given in the years 1980 on this place "Solis Sacerdotibus" what can result in "held to the Initiates". When in more you know by serious readings, that the services of information of great powers, is discreetly present on the spot, then you can raise good questions... the secrecy is there, it is clear like the water of rock of the strange source of the circle... close to Rennes-the-Baths. If you never saw Rennes-the-Castle and its area, go y, you will have achieved a true initiatory course without the knowledge or by knowing it...
 
Solis Sacerdotibus...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



11/08/2007
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres